Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 09:38


Dégustation du 26 janvier 2009

 

C’est dans une ambiance de fête que la Confrérie a repris ses marques pour la première dégustation de l’année.

Pour ce nouveau millésime qui n’est pas encore dans les bouteilles, de nombreuses modifications étaient apportées dans notre organisation.

Un nouveau Président, un nouveau bureau, de nouvelles méthodes de travail, accompagnent un renouveau en terme de participants.
Saluons donc ce rajeunissement qui sera entériné lors d’un repas de passation qui aura lieu le 6 février prochain à 20 heures au restaurant Le Marbella à Menton.

 

Les dégustations ont lieu le dernier lundi de chaque mois à 20 heures précises.


 Après présentation du bureau et des dernières décisions prises, Monsieur Henry Baudet, souhaite revenir aux fondamentaux de la dégustation. Il donne alors la parole à Bernard LAGREZE qui va procéder à la présentation des vins, aux commentaires et à l’animation de la réunion.

 

 

Henry Baudet, nouveau président, très bien entouré par la trésorière et la nouvelle secrétaire

Bernard commence donc par décrire l’historique du vin : la méditerranée et la sélection des cépages au fil du temps. Il a choisi de présenter des vins de 4 cépages différents qui seront commentés par l’assistance. Plusieurs anciens : MM. Pallanca, Fournery, Muller expriment leurs avis. D’autres participants interviennent tour à tour et montrent une évolution favorable dans l’appréciation des arômes. Oui les membres de la Confrérie ont progressé dans leur recherche visant à améliorer la qualité de leur cave. Nous en sommes très heureux pour ceux qui auront la chance d’être au nombre de leurs invités !


 

Bernard LAGREZE Sommelier gérant des vins de Haute Couture à Monaco

Blanc - Sancerre - 2007 - Domaine du Carrou - 12,5°
Robe : or pale, reflets verts

Nez : aromatique de fruits jaunes, minéralité

Bouche : l’attaque est vive, très fraîche, avec une base minérale et du pamplemousse. La finale est longue, citronnée, très agréable.

Ce vin emporte l’adhésion des participants.

Mais l’appellation Sancerre peut recouvrir des vins différents en fonction des parcelles. Le sol étant varié selon les communes on a des vins très aromatiques et des vins très pierre à fusil. Les Monts Damnés qui sont situés sur la colline de Chavignol donne des vins encore plus minéraux. La configuration du terrain montre une pente qui est ventée toute l’année, ainsi qu’un sol Kimméridgien, abritant des fossiles sur plusieurs mètres. La conséquence en est une production très typée. Les amateurs de Sauvignon pourront aussi essayer les Saint Bris qui comme les Quercy ou Menetou offrent à l’amateur de petits prix.

 

Blanc Limoux- Toques et Clochers « océanique » 2000 des Sieurs d’Arques.

Robe : or jaune,

Nez : mangue, abricot, arômes miellés, vanille.

Bouche : Charnu, gras, pain d’épice se conjuguent pour exacerber les qualités d’un Chardonnay très éloigné de ses bases géographiques.

Une bouteille est très oxydée et la limite de conservation est atteinte pour ce vin.

Mais l’effort d’acclimatation du Chardonnay est une constante de la région. Le terroir est divisé en quatre appellations géographiques en fonction de l’orientation des terrains. On distingue ainsi l’orientation océanique, de l’orientation méditerranée, haute vallée et Autan. Tous les ans une vente de charité de barriques a lieu. La commune dont le vin est sélectionné peut alors procéder à la réfection de son clocher. D’où le nom de ces vins sélectionnés ou non réunis sous l’appellation Toques et Clochers.

 


Rouge – Haute Côte de Beaune 2005 – Denis Carré – 13°

Robe : rubis clair, cerise,

Nez : de baies rouges : griotte, groseille, nez agréable.

Bouche : elle confirme les fruits rouges, avec des notes acidulées, caractéristiques du cépage qui est un Pinot noir.

Nous sommes dans la fraîcheur avec un vin de plaisir qui sera bu dans sa jeunesse.

Le pinot « pinotte » ce sont autant de petites bulles qui exacerbent le bout de la langue en en relevant les papilles.

 

Rouge – Château Rollan de By - 2000 – 12,5°

Robe : grenat noir. Ce vin est constitué de 70% de Cabernet-sauvignon et de 30% de Merlot.

Nez : Fumé, poivrons doux, pruneaux, tabac, vanille. Il est dans sa phase d’évolution en empruntant des arômes secondaires.

Bouche : la tanicité est affirmée mais assouplie, par un beau travail d’élevage en tonneau. Des arômes nombreux donnent un grand équilibre à ce nectar : pruneaux, cassis, réglisse, café.

Belle longueur, finale réglissée.

Ce vin est un vin de garde qui se conservera sans difficulté.




  La dégustation se termine avec un repas de charcuteries. Il est accompagné par un vin de Bourgueil simple et très convivial apporté par le popotier Francis Souppart.


Guy Muller

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G. Muller - dans Dégustations
commenter cet article

commentaires

Prochain rendez-vous

 

A VOS AGENDAS

 

PROCHAINE DEGUSTATION

LE 28 AVRIL

 

SORTIE A NIMES LES 16/17 MAI