Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 08:24

Dégustation du 30 mars 2009

 

Vins de Bourgogne

 

C’est dans le cadre d’une participation importante de nos adhérents que cette magnifique dégustation s’est déroulée.

Une motion devait être votée à l’unanimité pour s’élever contre l’assemblage de vins blancs et rouges pour obtenir un rosé.

Notre meneur de jeu habituel Monsieur Lagreze présentait tout d’abord les différentes cultures « biologiques » qui se développent actuellement pour surfer sur la mode des produits verts. L’agriculture réellement bio est très difficile à réaliser et ne représente que 1,4% de la production. On parle plutôt de culture raisonnée qui représente 20% de la production. Il s’agit de réduire au maximum l’emploi de produits qui s’attaqueraient au sol, supprimant les herbes, mais aussi les insectes qui sont les garants du maintien d’une vie dans les vignes.

 


Vins blancs

Chablis du Domaine de Marguerite Carillon – 2006 – 12,5°

De robe or blanc, ce vin déploie au nez des notes de poire, des notes florales.

L’attaque est fraîche, avec une forte minéralité, suivie de notes herbacées. Les agrumes sont présents avec une finale citronnée.

Sur des huîtres et coquillages.

 

Chablis grand cru Bougros  Domaine Nicolle – 2004 – 13°

De robe or blanc, le nez est complexe. Tilleul, acacia, arômes miellés sont très présents. L’attaque agrumes est vive et fraîche. Ce vin apparaît comme racé et raffiné. Les arômes miellés sont typiques des vins de Chablis. La finale est très longue, agréable et citronnée. Un vin d’exception plein de charme et de finesse

Sur un homard seul ou sur un repas au homard tel que celui proposé par le restaurant Les Clos en plein cœur de Chablis.

 

L'assistance toujours attentive


Rouges

Hautes Côtes de Nuits Clos Dames Huguettes Philippe Gavignet – 2005 – 12,5°

Sa robe est pourpre avec des reflets violets. Le nez embaume les fruits rouges, la réglisse et le gibier. Les tanins sont ronds, des notes de cacao, de zan et de noyaux de cerise. C’est un vin féminin tout en dentelles.

Sur une viande rouge.

 

Nuits Saint Georges – 1er cru – Les Chaboeufs - Philippe Gavignet – 2005 – 13°

De robe grenat, le nez nous enchante avec des arômes de fruits noirs, bigarreau, épices douces, cuir et tabac. En bouche une explosion de fruits, pruneau, cassis. Les tanins fondus et la réglisse donnent une grande suavité. La finale reste sur le pruneau. Un vin d’exception qui accompagnera parfaitement les viandes rouges et les fromages.


Philippe Fournery commente l'un des vins dégustés

L’assistance s’avoue comblée par le raffinement des vins choisis à l’occasion de cette dégustation. La multiplication des commentaires sur les dégustations et la participation des membres de la Confrérie créent une excellente ambiance, impossible à décrire avec des mots. Merci encore aux animateurs et à Monsieur Lagreze pour cette excellente prestation.  

 

Guy Muller

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G. Muller - dans Dégustations
commenter cet article

commentaires

Prochain rendez-vous

 

A VOS AGENDAS

 

PROCHAINE DEGUSTATION

LE 28 AVRIL

 

SORTIE A NIMES LES 16/17 MAI