Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 07:40

Dégustation du 27 avril 2010

Vins d’Alsace

 

Domaine OTTER à Hattstatt

   

3648622286_e18daf6319.jpg

 Le vignoble d’Alsace

Il s’étend sur 15 000 hectares. L’Alsace est coincée entre les Vosges et le Rhin sur 80 kilomètres de longueur. Le climat y est spécifique avec une pluviométrie faible (comme à Perpignan) : Colmar est la ville la plus sèche de France. Les montagnes captent toutes les pluies en faisant barrière au vents atlantiques.

La route des vins chemine sur toute la longueur du vignoble en offrant des vues magnifiques sur de nombreux villages. La gastronomie s’allie à la qualité des vins.

Depuis 40 ans, l’Alsace a réalisé d’énormes progrès, passant de petits vins à des grands crus très recherchés :

 

 

Les terroirs Alsaciens sont très différents. La plaine donne des vins simples, vite prêts à boire, avec des arômes qui déploient la simplicité des cépages.

Les coteaux permettent une meilleure maturité du raisin.

La complexité des sols donne enfin des qualités particulières aux cépages. Les sables granitiques produisent des vins souples, parfumés à évolution rapide.

Les graviers apportent du corps et une évolution plus lente. Les grès, les schistes ou la lave volcanique produisent des vins corsés, de forte minéralité, avec une longévité remarquable. Les calcaires et les marnes donnent une forte acidité, une belle minéralité et une grande longévité.

 

4411315951_85d7ef660b.jpg

Des vins de monocépage.

Le Sylvaner est le moins aromatique des cépages alsaciens. Il donne des vins assez médiocres dans les plaines trop fertiles. Ailleurs il s’exprime avec plus de délicatesse, de la nervosité avec des arômes végétaux.

Le Riesling est le cépage le plus noble et le plus sensible à la différence géologique des terroirs et des micro-climats. Il donne un vin raffiné si son rendement est maîtrisé.

Le Pinot gris (ancien Tokay) est un peu le chouchou des producteurs et des consommateurs. C’est un vin facile, simple d’expression, plat et rondouillard. Dans les grands crus et sous l’emprise de la pourriture noble il se métamorphose et peut atteindre une richesse aromatique et une personnalité remarquable avec une grande longévité.

Le Gewürtztraminer est le plus original, le plus facile à reconnaître avec le muscat. Ce sont ses arômes primaires épicés, de rose ou de litchis qui le distinguent. Vin assez riche en alcool, avec une pointe de douceur nécessaire pour équilibrer sont amertume naturelle et sa faible acidité.

 

Présentation du Domaine

Le Domaine OTTER a été fondé en 1885 et s’étend sur trois terroirs.

Ce domaine est cité par tous les guides spécialisés. Il pratique une maîtrise drastique des rendements avec une moyenne de 45 hectolitres à l’hectare. La culture est biologique et les raisins ne subissent as de corrections par adjonction de sucres, de levures, ni de reconstituants.

 

3761468786_65fd476dcf.jpg

Blancs

Sylvaner Brandstatt – 2007 -

Robe or blanc. Le premier nez dégage une forte minéralité de type coquille d’huitre avec une touche légèrement fumée. Notes de petites fleurs blanches et d’herbes buis, tilleul, fleurs blanches des champs, menthe poivrée, notes de coing, notes acidulées de groseille à maquereau.

Attaque fraîche avec du gras. Grande minéralité, notes florales et notes de fruits : mirabelles et cerises blanches. Ce vin superbe est presque un grand cru !!

 

Riesling Lach - 2007

Robe or blanc. Nez précis, ciselé, marqué par la minéralité grâce à ses notes crayeuses, pierre à fusil, fougère. Notes de nectarine, de fleur de tilleul, grande finesse, fraîcheur. Belle vivacité, vin léger presque aérien. La bouche confirme la vivacité. Beaucoup de fraîcheur, droit, belle persistance en finale. Parfait pour accompagner une choucroute.

 

Pinot gris Kastelweg - 2007

Robe or blanc. Nez de moyenne intensité avec une forte minéralité. Notes fumées, fleurs blanches, note végétales de buis et de fougère. Fruits confits et nectarine. L’attaque en bouche est riches, très grasse, puissante épicée, notes confites de cire d’abeille, pain d’épices. Belle minéralité, finale riche et longue. Vin sec de grande gastronomie.

 

Riesling Grand cru Schlossberg - 1975

Robe dorée. Nez d’une très grande finesse, grande délicatesse. Arômes d’agrumes confits, confiture d’orange amère, notes de silex, de fumé, pierre à fusil, cire d’abeille, confiture de mirabelles, pommes au four. Arômes exotiques de dattes, de mangue et d’ananas. En bouche on sent le gras et une énorme concentration. La subtilité et la finesse accompagnent la grande délicatesse de ce cru. Un très grand vin !!

 

220130809_18c52b4c35.jpg

Guewürtztraminer Elsbourg - 2005

Robe or doré profond. Nez très large, acidité faible, confit très mur. Notes de fruits confits, de pommes au four, de litchies, de violette, de rose, d’orange, d’amandes douces, de pistache. La bouche confirme un énorme volume, concentré d’abricot sec, de fruits confits, mangue, ananas, thé noir, miel, de vieux rhum. Une belle concentration qui ne tombe pas dans la lourdeur.

 

 Comme d'habitude, l'assistance avait fait le plein avec 43 convives, tous amateurs éclairés. Ravis de l'ambiance conviviale de cette soirée très animée par les commentaires éclairés des sommeliers mis en verve par la qualité des breuvages offerts.


 Commentaires de Bernard Lagreze

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Muller - dans Dégustations
commenter cet article

commentaires

Prochain rendez-vous

 

A VOS AGENDAS

 

PROCHAINE DEGUSTATION

LE 28 AVRIL

 

SORTIE A NIMES LES 16/17 MAI