Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 14:44

 

Dégustation du lundi 26 mai 2008

Vins de Provence  

Château Pas du Cerf


Le Domaine du Pas du Cerf est géré par trois femmes et nous suivons depuis longtemps l’évolution de ce beau vignoble. Il est situé sur la commune de La Londe et comprend 80 hectares de vignes. Le grenache et le cinsault sont utilisés pour les rosés, la syrah, le grenache, le mourvèdre pour les rouges et le Rolle pour les blancs. Le sol du domaine est schisteux. Après une sélection dans le guide des 600 vins de Provence pour son rosé, nous avons pu constater successivement des progrès pour :

-         la cuvée rouge Marlise 2001 (5 étoiles),

-         la cuvée blanc Rocher des Croix en 2007.

Nous souhaitions revenir sur ce domaine pour suivre l’évolution de sa production qui concerne les trois couleurs de vins. Il faut souligner qu’il est très difficile de trouver trois couleurs de qualité sur un seul domaine. L’amateur doit en effet piocher sur plusieurs domaines pour satisfaire sa curiosité. Ici l’on trouve tout d’un coup !



Notre présidente avait invité Brigitte Leloup pour cette dégustation




C’est au Mas de Pierre que la dégustation pour le guide des 600 meilleurs crus de provence s’est déroulée au mois de mars 2008. La dégustation se fait en aveugle pendant que les professionnels et amateurs sont installés par table de 4. Une grille d’appréciation est remplie puis les résultats sont confrontés entre les notateurs qui donnent une note définitive. La Confrérie était représentée par Philippe Fournery et Guy Muller qui sont régulièrement invités à cette dégustation qui a découvert entre autres le Marlise 2001 et le Blanc 2007 du Chateau Pas du Cerf.




La dégustation du jour était accompagnée d’un menu à la niçoise préparé par le couple Botasso. Après une pissaladière, nous avons goûté une vraie salade niçoise avec des févettes et des artichauts. Le repas se terminait avec une tourte de blettes aux pignons. De l'avis de tous les participants, il s'agissait de la meilleure salade niçoise jamais dégustée. Merci encore aux popotiers du jour qui avaient préparé ce festin pour notre joie à tous.

Rosé 2007 Pas du Cerf – Cuvée Diane

De robe saumonée, le nez est très fruits rouges : fraise et pêche de vigne. L’attaque est fraîche avec des notes acidulées. La bouche confirme des arômes de fruits rouges avec une dominante frise. Ce vin est conseillé en apéritif ou sur un sabayon au dessert. Le prix est excellent pour une entrée de gamme : 5,43 euros.


Rosé 2007 – Pas du Cerf – Cuvée Pas du Cerf

De robe saumonée plus pâle que le précédent. On retrouve les mêmes caractéristiques que pour le précédent. Fraise et pêche. Les différences résident dans un gras plus présent et dans une belle minéralité. Il sera excellent sur des rougets ou poissons grillés. Prix de 6,45 euros.


Rosé 2007 – Pas du Cerf – Cuvée Rocher des Croix

De robe saumon pâle. Nous trouvons des qualités exacerbées pour cete tête de cuvée. Outre la fraise et le bonbon anglais, nous y trouvons des épices et une belle structure. C’est notre préféré pour sa belle longueur. Il accompagnera parfaitement un tagine au pigeon et aux amandes. Prix de 8,71 euros.


Blanc 2007 – Pas du Cerf –Cuvée Pas du Cerf

De robe or blanc. Nous découvrons des arômes d’acacia. En bouche les agrumes dominent dans une attaque très fraîche. La finale est citronnée. Un vin qui accompagnera très bien une anchoïade. Prix de 7,36 euros.


Blanc 2007 – Pas du Cerf –Cuvée Rocher des Croix

C’est notre coup de cœur de l’année. De robe or blanc, il est très aromatique. Nous trouvons des fruits exotiques : ananas, mangue. En bouche il est équilibré avec une belle fraîcheur. Beaucoup d’agrumes avec une finale de moyenne intensité. Nous dégustons ce nectar avec la tourte de blettes qui l’accompagne parfaitement. Prix de 8,71 euros.


Rouge 2003 – Pas du Cerf –Cuvée Marlise

De couleur rouge grenat, nous sommes assaillis par des arômes multiples et généreux : cacao, vanille, pruneaux.

Les tanins commencent à s’assouplir mais ce vin sera de longue garde. Il témoigne d’une concentration fruit d’un petit rendement à l’hectare. En bouche, le pruneau, la réglisse et le zan dominent tellement qu’ils font penser au chemin de l’école et à l’arrêt pour acheter un rouleau de réglisse. La finale est longue avec du zan. Sans doute la sécheresse de 2003 a eu des conséquences sur ce millésime un peu plus asséchant que le précédent. Mais il est  très représentatif de l’effort qualitatif réalisé par les propriétaires du vignoble. Prix de 13,17 euros.


Les commentaires de dégustation étaient assurés par Brigitte Leloup, Yves Botasso et Philippe Fournery.

Guy Muller

A consommer avec modération.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by G. Muller - dans Dégustations
commenter cet article

commentaires

Prochain rendez-vous

 

A VOS AGENDAS

 

PROCHAINE DEGUSTATION

LE 28 AVRIL

 

SORTIE A NIMES LES 16/17 MAI